Quels exercices faire avec un trampoline pour perdre du poids ?

Le surpoids est considéré de nos jours comme une maladie. Dès lors, nombreux sont ceux qui en souffrent et qui recherchent des moyens efficaces pour éliminer leurs embonpoints. La meilleure façon de procéder pour perdre du poids est d’adopter un régime alimentaire hypocalorique adapté au besoin de l’organisme. Par ailleurs lorsqu’à ce régime alimentaire, on associe la pratique régulière d’exercices physiques, la combustion des graisses s’accélère. Malheureusement, il n’est pas facile de choisir l’activité sportive à pratiquer. Pire, lorsque vous n’avez pas la possibilité de vous rendre dans une salle de sport ou que cette dernière ne se trouve pas assez proche de vous, cet embarras de choix devient problématique. Le trampoline vient alors se présenter comme l’une des solutions idéales à vos besoins de perte de poids. Cet équipement qui semble réservé aux enfants est un excellent moyen de perte de poids.

L’histoire du trampoline

Les recherches archéologiques ont permis de découvrir que le trampoline était utilisé dans la Chine antique, en Egypte et en Perse.

En 1934, George Nissen et Larry Griswold développèrent à l’Université de l’Iowa, les premiers trampolines modernes. Ces trampolines étaient à l’origine utilisés dans le cadre du programme d’entrainement des astronautes. Ils servaient pour des sports comme la plongée, le ski acrobatique, la gymnastique et bien d’autres. Devenus populaires, les trampolines ont finalement eu leur discipline sportive aux Jeux Olympiques. En 1964, ont lieu, les premiers championnats du monde de trampoline. Les Etats-Unis reconnurent le trampoline comme sport en 1967. Afin de comprendre la gravité et ses effets sur l’exercice, les trampolines ont été très utiles.

Trampoline : un allié de la minceur

Dès nos cours de récréation étant petits, nombreux d’entre nous sont tombés amoureux du trampoline. Il est vrai que le trampoline n’est pas la première chose qui nous vient à l’esprit lorsque l’on a comme objectif de maigrir. Mais la réalité est qu’un entrainement de trampoline fitness, peut être aussi bien  avantageux pour les adultes que pour les enfants. En plus d’être ludique, la pratique de jumping sur trampoline, permet d’améliorer la santé notamment le système lymphatique. Comparé à la marche et au jogging, le jumping peut permettre de brûler plus de calories. Le trampoline est un excellent moyen pour travailler en profondeur, les principaux groupes de muscles et ce dans toute leur amplitude de mouvement. Etant donné que le jumping sollicite les jambes et les abdominaux, il permet également de tonifier et de renforcer les muscles. Puisqu’un corps musclé est un corps qui consomme plus de calories au repos, cela permet de perdre facilement du poids. Le trampoline développe chez l’organisme de l’utilisateur, l’endurance et sa capacité à puiser dans ses réserves de graisses. Sa pratique régulière, permet au corps de maigrir plus aisément. Voici une liste des avantages du jumping sur trampoline.

  • ménage les articulations ;
  • améliore le cardio ;
  • corrige la circulation lymphatique ;
  • corrige l’équilibre et la proprioception ;
  • tonifie et muscle tout le corps et est spécialement parfait pour muscler la chaîne postérieure ;
  • de manière ludique, il brûle les calories. La pratique intense d’exercices physiques en 30 min suffit à brûler entre 500 et 900 kcal.

Quels exercices à faire avec un trampoline ?

Aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, le trampoline peut être utilisé sans trop de tracasseries. Afin de s’y habituer et d’éviter des mauvaises chutes, il est plus sage de commencer la pratique du trampoline par de petits sauts. Dès que vous sentez que vous maitrisez l’équipement, vous pouvez passer à de fortes amplitudes. Avec les exercices suivants, effectués sur mini trampoline, vous constaterez que le jumping est une excellente forme d’exercice regroupant de nombreux exercices cardio traditionnels.

Le rebond

Il s’agit d’un mouvement basique pratiqué lors d’une séance de jumping. Le rebond permet de tonifier les quadriceps, les muscles du mollet et les fessiers. Suivez les étapes suivantes :

  • Descendez en position de squat tout en gardant les jambes écartées de la largeur des hanches. Toutefois restez dans les 45°, les fesses en arrière.
  • Avec une légère flexion au niveau du coude, relâchez vos bras et vos épaules. Afin de protéger votre bas du dos, prenez soin de maintenir vos abdominaux engagés.
  • En pensant à diriger votre énergie vers le bas, veuillez pousser sur vos talons.
  • Gardez une légère flexion des genoux et rebondissez légèrement vers le haut. A chaque répétition de l’exercice, veillez à ce que vos pieds quittent le trampoline de quelques centimètres.

Durant une séance de fitness sur trampoline, vous pouvez utiliser ce mouvement pour le retour à un rythme normal, pour l’échauffement ou même pendant les phases de récupération active des séances de HIIT.

Trampoline squats

Il permet de renforcer vos fessiers ainsi que vos quadriceps. Lorsque la ceinture abdominale est engagée dans cet exercice, elle se renforce également. Voici les étapes :

  • Debout sur le trampoline, tenez vos pieds écartés de la largeur des épaules. Maintenez vos bras sur les côtés.
  • Maintenez vos genoux fléchis, les fesses bien en arrière et les cuisses parallèles au sol comme si vous étiez assis sur une chaise.
  • Sautez et atterrissez en position squat. Pour garder l’équilibre, placez vos bras droit devant vous.

Pour éviter de faire de mauvaises chutes, il est plus sage d’aller doucement. Avec un mouvement continu semblable aux jump squats que vous feriez au sol, vous pouvez commencer à faire l’exercice plus rapidement lorsque vous sentez l’avoir maîtrisé.

High Knees

Tout en travaillant vos muscles abdominaux, cet exercice se révèle comme très excellent pour booster votre rythme cardiaque. Voici les étapes :

  • Debout sur le trampoline, écartez vos pieds de la largeur des hanches.
  • Jusqu’au niveau de votre poitrine, levez votre genou droit. Ensuite, ramenez-le à sa position de départ. Reprenez le même geste mais cette fois-ci avec le genou gauche.

Dès que vous vous sentez suffisamment à l’aise avec ce mouvement, accélérez comme si vous couriez sur place. Veillez à maintenir une bonne intensité et une bonne amplitude de course.

Fentes sautée

Il s’agit d’un exercice qui permet de faire un peu plus de plyo. Il se fait comme suit :

  • En ayant un pied sur le trampoline et l’autre au sol, tenez-vous debout.
  • Dans un mouvement de fente classique avec vos deux genoux faisant un angle de 90°, descendez vers le bas.
  • Au moyen du talon de votre pied, poussez fort sur le trampoline afin d’exploser droit vers le haut. Au même moment, levez vos bras droits au-dessus de votre tête. Prenez soin de garder vos épaules au-dessus de vos hanches et de maintenir votre sangle abdominale bien gainées.
  • Répétez le mouvement

Jumping Jack

Il s’agit d’un exercice classique qui engage l’intérieur et l’extérieur des cuisses. Il permet d’augmenter la fréquence cardiaque et ne donne pas de temps de souffler. Il se fait comme suit :

  • Debout sur le trampoline, maintenez vos pieds joints
  • Tout en étendant vos bras vers le haut, vers l’extérieur et au-dessus de la tête, sautez puis revenez à la position de départ.
  • Répétez l’exercice.

Pendant toute la durée du mouvement, vos genoux doivent restés pliés.

Gainage

Il s’agit d’un exercice pour finir en douceur. Il se fait comme suit :

  • Les pieds sur le trampoline et les mains sur le sol, mettez-vous en position de planche.
  • Amenez ensuite vers votre coude droit, votre genou droit. Veillez à ce que vos poignets demeurent à l’aplomb des épaules et gardez le corps bien droit.
  • Sur le trampoline, retournez ensuite votre jambe.
  • Avec l’autre jambe, répétez l’exercice.

Afin de cibler autant que possible vos abdominaux, veillez à ce que votre mouvement soit lent et contrôlé.

Les risques à ne pas prendre

La pratique de jumping sur trampoline peut être risquée. Par exemple, les sorties de trampoline peuvent être de grave accidents. Dès lors, afin d’éviter de telles mésaventures, il serait plus sage d’équiper le trampoline, d’un filet pour entourer le montant de cet accessoire de fitness. Cela vous éviter ces chutes. Pour les mini trampolines, à défaut de filet, disposez des coussins au sol et tout autour. Ils amortiront les éventuelles chutes que pourriez faire.

Lorsque vous pratiquez en intérieur, évitez d’effectuer des sauts trop hauts. Cela vous préservera des chocs entre votre tête et le plafond. La pratique du trampoline soumet tout l’organisme à des tensions sur les articulations et le squelette. Il est donc conseillé aux personnes souffrant de douleurs articulaires de pratiquer cette discipline avec le maximum de vigilance. En réalité, cette caractéristique du trampoline permet de renforcer les articulations lorsqu’elles sont en bonne santé. Avant de commencer à pratiquer ce sport, la démarche la plus sage est de consulter un médecin. Cela vous permettra de savoir les dangers que vous courrez à le pratiquer.

 

Pour conclure, rappelons-nous que lorsque les enfants sont sur un mini trampoline ou un grand, il est extrêmement important de les surveiller. Par ailleurs, la fiabilité de cet équipement dépend largement de son état, sa qualité. Dès lors pour vous préserver des éventuelles blessures, prenez soin d’acheter un trampoline de qualité. Une dernière chose : lors de la pratique des exercices, restez toujours au centre du trampoline. Cela vous évitera de faire des chutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *